Radiateur à inertie sèche ou fluide : lequel choisir ?

inertie sèche ou fluide

Souhaitez-vous réduire votre facture d’énergie ? Optez pour le radiateur à inertie pour votre chauffage électrique. A vous de choisir entre le radiateur à inertie sèche et le radiateur à inertie fluide. Leurs performances thermiques sont presque similaires et leur longue diffusion dans votre habitation vous offrira un confort hors pair.

Le radiateur à inertie sèche

Cet appareil de chauffage électrique dispose d’un cœur de chauffe fait en matériaux récalcitrants, pour ne citer que la pierre de lave, la stéatite, le granit, le béton réfractaire et la brique haute densité. Mais il peut aussi avoir un cœur de chauffe d’origine métallique comme l’aluminium et le bloc fonte. Il est pourvu de résistances électriques dans le cœur de chauffe. Ces matières ont une inertie très forte, leur permettant de stocker la chaleur dès lors que le radiateur se déclenche. Grâce à ce stockage, elles continuent de transmettre leur chaleur à la plaque extérieure du radiateur. Cette dernière, fermement émissive, divulgue dans toute la pièce cette chaleur par radiation. C’est pourquoi le chauffage produit est à la fois homogène et doux.

Le radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide, quant à lui, fonctionne avec du glycol qui est un dérivé du pétrole inodore, incolore, au goût légèrement doux, miscible en toutes proportions dans l’eau, amplement hygroscopique et un peu visqueux. Mais l’appareil fonctionne également avec de l’huile végétale et minérale. Il dispose de résistances électriques introduites dans le fluide qui a pour rôle d’émettre la chaleur. Dans le radiateur, le fluide, tout en demeurant en contact avec la résistance électrique, virevolte en circuit fermé afin de permettre la distribution de la chaleur dans la pièce. Ce radiateur à inertie fluide s’allie à un chauffage central et fournit ainsi le même ressenti.

Radiateur à inertie sèche ou radiateur à inertie fluide ?

Il faut avouer que ces deux solutions de chauffage électrique ont des performances thermiques presque identiques, à la différence que les radiateurs à inertie fluide ont des avantages additionnels. En effet, ils sont plus légers. Ils assurent alors un confort proche de celui d’un chauffage central et ne demandent pas l’installation de toute la tuyauterie. Les radiateurs à inertie n’ont pas besoin d’entretien intense. Il suffit de les dépoussiérer fréquemment afin qu’ils restent performants. N’attendez plus alors, pour votre chauffage électrique, diminuez vos dépenses en énergie en choisissant entre un radiateur à inertie sèche et un radiateur à inertie fluide.